AccueilS'enregistrerConnexion
Partagez | 
 

 Fiche Interpol de Newton Joyce

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Joyce
Traître
Traître
avatar

Messages : 1002
Date d'inscription : 24/04/2014

MessageSujet: Fiche Interpol de Newton Joyce   Ven 16 Oct 2015 - 13:39

Logo Interpol gauche
Logo Interpol droit
Cadre avatar Interpol
Joyce Newton
Darkys a.k.a : Red Widow
Femme
Française
33 ans
164 cm
56 kg
Darkys
Haut Gradé
Non renseigné
Trouble délirant
Joyce Newton n'est pas son vrai nom. Des indic' la connaissaient auparavant sous le nom de "Agnès Juillon", mais encore une fois cette identité était falsifiée. Joyce Newton sait très bien effacer ses traces, comme si elle ne voulait absolument pas qu'on puisse faire le lien avec ce qu'elle était avant. Nous n'avons donc à ce jour, aucune information concernant sa famille, son éducation, ou encore son milieu socio-économique.
La première chose que l'on remarque chez la suspecte, c'est ses cheveux roux, presque rouge. C'est, sans nulle doute, de là que vient son surnom "Red Widow". Joyce Newton est toujours très élégante dans sa façon de s'habiller et dans ses manières, dans sa démarche. De taille et de masse corporelle normales. Elle aime se maquiller, et ne sort jamais sans être tirée à quatre épingles. La suspecte dit "ne pas apprécier d'être négligée", car c'est la première image que l'on renvoie à une personne, c'est sur cette base que la personne construira son image de l'autre. Bijoux d'or blanc, robes haute couture, la suspecte apprécie le luxe et aime le montrer.
Il y a un énorme décalage entre l'apparence élégante et chic de la concernée, et sa façon de s'exprimer. Joyce Newton est une personne vulgaire et crue. Elle ne fait pas dans la dentelle et semble plutôt franche. Paradoxalement à cette franchise, Joyce Newton est instable et imprévisible, tout en étant futée. C'est un cocktail explosif : les autorités n'ont jamais réussi à l'arrêter.
Par "instable", je rappelle ses troubles psychiatriques avérés (cf. partie "Histoire) : crises délirantes aigües qui l'entraînent dans des boucheries sanglantes (témoignage d'un indic qui n'a jamais voulu témoigner contre elle) où elle devient complètement (citation du témoin) : "complètement folle, en transe, appréciant les giclées de sang de ses victimes (...) plus c'est sanglant plus elle en rit"

A considérer comme dangereuse.

Elle peut se montrer arrogante, cynique et sarcastique à souhait. Elle méprise les pauvres et les faibles.

Enfin, sa rigidité due à ses troubles psychiatriques antécédents la rende très extrémiste dans sa manière de pensée. D'une loyauté sans faille envers sa famille, elle ne recule devant rien pour imposer la volonté de la Bjork et de la Confrérie Noire.

Concernant ses hobbies, Joyce Newton apprécie tout ce qui est coûteux, et sa vie ressemble à un cliché: villa au coeur de Londres, résidences secondaires, promenades en limousine, amatrice d'art, de bon vins, mondanités en tout genre.
Comme vu précédemment (cf antécédents familiaux), nous n'avons aucun élément sur le passé de Joyce Newton. Nos premières informations remontent à ses premières associations avec la Mafia-Habbo. Il semblerait qu'elle se soit mariée avec un mafieux, fait quelques magouilles sans importance. Puis elle disparut pendant deux ans, personne ne sut nous renseigner.

Elle revint et demanda le divorce, puis rejoignit à nouveau la Mafia-Habbo. Elle la quitta de nouveau très rapidement pour se faire oublier des autorités locales. En effet, à cette époque, pour camoufler ses actions criminelles, Joyce Newton avait investi dans une galerie d'arts. Mais très vite nos agents ont pu mettre en évidence qu'elle se servait de ce musée pour blanchir de l'argent. Malheureusement, elle a été disculpée de justesse suite à une erreur judiciaire.

Suite à ça, elle s'évanouit de nouveau dans la nature après avoir revendu sa galerie d'art. On retrouva sa trace dans une autre famille : la Vae Victis. Elle fréquentait activement les mafieux de cette organisation, sans que l'on puisse établir de preuves qu'elle y appartenait. C'est à ce moment de l'enquête que l'on retrouva des informations sur sa disparition pendant deux ans (cf. plus haut). Joyce avait payé assez cher un psychiatre pour ne pas révéler son internement pendant un an, dans une clinique privée et éloignée de tout. Suite à quelques révélations alarmantes de la suspecte pendant ses entretiens avec elle, il n'avait pas osé tout de suite prévenir les autorités, et ne se manifestait que maintenant.

Nous avons donc pu avoir son dossier psychiatrique : Joyce a tenté de se suicider, mais a été sauvée par son mari. Elle fut internée d'urgence pour "état dépressif majeur" sans doute causé par ses crises délirantes. La suspecte ferait quelque fois une dissociation d'elle-même, en ayant souvent fait des crises où elle disait "ne pas être elle", et "Adèle est morte". Elle s'en prenait régulièrement au personnel, était considérée comme une patiente violente et paranoïaque, avec des épisodes de prostration qui pouvaient durer plusieurs semaines. Elle finit par se stabiliser suite à la venue d'une personne ayant signé dans le registre : "Ertiro". Il se trouve que cette personne était à l'époque un Capo de la Mafia-Habbo, qui l'aurait rappelée dans l'organisation. Le psychiatre avoue l'avoir laissée sortir suite à un gros chèque signé, pour acheter son silence et une évaluation erronée de l'état de Joyce Newton : elle était moins instable qu'à son arrivée, mais n'avait pas encore fait de réels progrès.

A ce jour, le dit psychiatre est porté disparu depuis cinq mois, et l'enquête n'a pas pu être approfondie. Il est certain que Joyce Newton a été mise au courant de ce qu'a pu dire le psychiatre.

Après quelques fréquentations avec des mafieux de la Vae Victis, nos agents ont rapporté que la suspecte s'est rapprochée de la Bjork-Family. Elle semblerait s'être stabilisée dans cette famille, et elle gagne en influence grâce à l'appui et le soutien de la Confrérie Noire, dont la réputation n'est plus à faire (cf. leurs dossiers Interpol).




La suspecte n'a jamais été inculpée, mais de nombreuses accusations ont été retenues contre elle :

Blanchissement d'argent
Multiples homicides
Harcèlement moral
Multiples agressions verbales
Délit de fuite
Obstruction à une enquête de police
Tentative de corruption d'agents de police
Revenir en haut Aller en bas
MelanieNorthman
Visiteur
Visiteur
avatar

Messages : 978
Date d'inscription : 29/03/2015
Age : 32
Localisation : At London Bjork.

MessageSujet: Re: Fiche Interpol de Newton Joyce   Lun 19 Oct 2015 - 17:56

C'est complètement ça, une femme crue mais élégante.

J'aime beaucoup !
Revenir en haut Aller en bas
 

Fiche Interpol de Newton Joyce

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Fiche Interpol de Cruz Heylios
» Fiche Interpol de Mavado
» Fiche Interpol de Farell Doni
» Fiche Interpol de Jewels Vale
» [Fiche] judoBoy

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bjork-Family :: Publique ::  London Stories ::  Interpol-